Le concept “The Belgian Chocolate House”

Comme son nom l’indique, The Belgian Chocolate House est « la » maison du chocolat belge par excellence.
Notre vocation est donc de présenter les plus grands noms de l’artisanat chocolatier belge, qui fait la réputation du pays depuis le 19ème siècle.

The Belgian Chocolate House propose trois catégories de confiseries : pralineschocolat, biscuits.

Qui sommes-nous ?

The Belgian Chocolate House est une initiative de International Duty Free (ex Belgian Sky Shop).

Actif dans les aéroports de Zaventem et Charleroi et à la Gare du Midi de Bruxelles,  à Luxembourg ville, et depuis peu à Anvers, International Duty Free propose dans ses boutiques depuis plus de 60 ans, les marques phares du chocolat belge et en particulier les pralines. Aujourd’hui, avec plus de 856.007 tonnes de chocolat vendu par an à Zaventem, The Belgian Chocolate House est le plus grand point de vente au monde de chocolat : 1,633 kg par minute, 24h/24, 7 jours /7.
Véritable ambassadeur de la spécialité chocolatière belge, la praline, The Belgian Chocolate House propose en exclusivité plusieurs marques iconiques sous un même toit : Neuhaus, Godiva, Corné Port-Royal, Galler, Leonidas, Pierre Marcolini, …

La Belgique, Royaume du chocolat

Si le chocolat est introduit en Belgique dès la découverte du nouveau monde, les « Indes occidentales », il est surtout consommé comme boisson. Produit cher, il est dès le 17ème siècle offert en cadeau. Au 19ème siècle, le métier de confiseur-chocolatier se développe et le chocolat belge est déjà exporté vers les Pays-Bas, la Prusse et le Luxembourg…
Le moule à chocolat ouvragé se fabrique en Belgique dès 1832.
Mais le vingtième siècle est la consécration de la Belgique comme le pays du chocolat. Si plus 150 chocolatiers s’y adonnent, c’est Jean Neuhaus qui développe en 1912 la praline : une bouchée enrobée de chocolat. Le succès est immédiat. Sa femme développe le “ballotin”, écrin pour protéger les pralines en les disposant l’une à côté de l’autre en couches séparées. Dès 1918, la boutique dans la « Galerie de la Reine » verra défiler des hôtes de marque : le Prince de Galles, le jeune prince Léopold, pour déguster les grands classiques, encore aujourd’hui ambassadeurs de la marque.
D’autres se lanceront dans l’aventure, tels que Mary, Godiva, Corné Port-Royal et plus récemment, Galler. Tous des maîtres chocolatiers qui, dans le respect de la tradition, présentent encore aujourd’hui des produits raffinés, qui sont autant de démonstrations d’un savoir-faire belge unique au monde : la praline.